Résumé – La guerre du bien contre le mal semble faire rage sur la planète Terre. Entre les deux, il y a nous, les humains, qui retrouvons la puissance de la solidarité. Il y a également tous les êtres galactiques, qu’ils soient éthérés ou incarnés, qui sont là pour nous aider. Et il y a, parce que nous allons bien sûr y arriver, un merveilleux cadeau que nous sommes en train de nous faire et que nous offrons à l’Univers. Celui de nous élever. Nos âmes s’en réjouissent…

Le combat de l’ombre et de la lumière

En ce moment, les révélations lumineuses abondent dans nos médias alternatifs. En même temps, les tentatives de contrôle sur les humains s’intensifient. Tout se passe comme si nous étions pris dans un combat entre l’ombre et la lumière, le bien et le mal.

Nous sommes au cœur de la tempête, à la croisée des tensions entre deux forces opposées qui s’affrontent, chacune essayant de tirer « la couverture à elle » comme on dit.

L’une vers l’évolution, l’autre vers l’involution.

L’une vers un projet pour une humanité libre et souveraine, l’autre vers un avenir sombre et orwellien.

L’une vers l’ouverture des consciences, vers plus de légèreté et d’amour. L’autre vers une forme de lobotomisation des cerveaux et des cœurs, et une uniformisation de nos vies appauvries.

En cette année 2022 nous en sommes bien là, partout sur la planète, et particulièrement dans l’hémisphère nord, particulièrement en Occident, en Europe, en France.

Une situation inimaginable il y a quelques années

Cette guerre spirituelle et énergétique fait actuellement rage sur la planète Terre. Elle se traduit par des conflits armés qui provoquent la mort et la souffrance. Par des perturbations économiques qui mettent de plus en plus de personnes à la rue. Par des tensions dans les familles. Par un mal-être de nous pouvons ressentir en nous, qui peut aller d’une sensation de lourdeur à la dépression.

Nous traverserons toutes et tous cette période curieuse et étonnante, encore inimaginable dans les faits il y a quelques années, même si certains l’avait prédite et annoncée.

Bien sûr, nous progressons chacun et chacune de manière différente, en fonction de notre situation de départ, de notre curiosité, de notre ouverture de conscience, de nos croyances, de notre discernement, de nos intentions, de nos rêves pour notre futur et pour le futur de l’humanité. Mais nous en sommes toutes et tous là.

Nous sommes en attente du point de bascule

Je suis sensible et reconnaissante envers tous les éveilleurs, lanceurs d’alertes ou médiums, qui éclairent notre chemin. Toutes ces personnes qui, au risque souvent de perdre leur confort matériel, leur réputation, voire leur vie, éclairent les multiples scénarios qui expliquent la situation actuelle, et qui nous préparent au climax de cette histoire, c’est-à-dire ce point culminant à partir duquel tout bascule.

Un climax qui semble néanmoins s’éloigner dès qu’on a l’impression de s’en approcher, comme s’il fallait encore patienter pour vivre d’hypothétiques rebondissements et dénouements.

Ce point de bascule se fait attendre. Tout dépendra des « lignes de temps » que nous ouvrirons, nous disent certains. Car le futur n’est qu’une série de probabilités qui se densifieront en fonction de l’énergie que nous libèrerons. Il semblerait donc bien que nous marchions ensemble sur du sable, mouvant et incertain, dont la future stabilité dépendra de nous, et de nous seuls.

L’amour grandit dans nos cœurs et dans la vie

Sur ce terrain instable, dans ce paysage stressant et parfois angoissant, on voit naître ci et là des perles de beauté, des éclats d’amour, des foyers de joie.

Ils ont pour ADN la solidarité, l’entraide, la bienveillance, la douceur. Ils apparaissent un peu partout, dans tous les pays. Ils grandissent, puis se rencontrent, se reconnaissent, se relient, parfois dans la matière ou parfois de manière subtile, par le virtuel, par la pensée ou la prière. Ils sont le reflet de notre désir d’une vie libre et le résultat de nos rêves qui se tissent entre eux, plein d’espoir, tendrement et respectueusement.

« Lorsque nous sommes seuls à rêver, disait Dom Hedler Camara, un archevêque brésilien connu pour son engagement pour le partage des richesses, cela ne demeure qu’un rêve. Lorsque nous rêvons ensemble, ce n’est plus seulement un rêve, c’est le début de la réalité ».

Nous sommes en train de rêver ensemble et une réalité nouvelle est en train d’apparaitre. Elle se cristallise et s’incarne en ce moment même sur la Terre. La joie, la beauté et l’amour se mettent à danser ensemble, à l’échelle d’une civilisation. Les initiatives sont nombreuses et surtout exponentielles. Nos cœurs s’ouvrent. Peu à peu, nous transmutons l’ombre. Nous préparons la nouvelle ère.

Cette vague d’éveil est en train de grandir sur la planète. Elle l’illumine dans l’espace infini du Cosmos.

L’aide des plans éthérés

Lorsque je vois ainsi le travail que nous effectuons, dans la quête de la justesse de notre être, avec la puissance de notre énergie de vie mais aussi avec nos maladresses d’enfants non expérimentés, je vois en même temps les consciences des plans éthérés, celles de nos frères et sœurs décédés, et celles des êtres non incarnés qui sont là près de nous.

Ils veillent sur la Terre et sur l’humanité, et ils se réjouissent. Ils nous encouragent aussi. Ils ne cessent de nous motiver. Ils nous invitent à toujours plus progresser, sans relâche, en confiance. Ils et elles sont là, attendant que nous ouvrions suffisamment nos cœurs et nos yeux pour les voir, si aimants et si confiants.

Ils savent que nous y parviendrons. Bien sûr, ils ne peuvent pas faire le chemin à notre place, telle est la loi. Mais ciel !, qu’ils prennent soin de nous.

Le soutien des galactiques au service de la lumière

Je vois aussi ceux qu’on appelle les galactiques, ceux qui sont guidés par la lumière, qui accompagnent notre mouvement de croissance. Ils agissent à tel ou tel endroit pour déblayer le chemin s’il est trop encombré. Ils allègent le poids des pollutions terrestres pour faciliter nos avancées. Ils suivent notre progression et nous accompagnent.

Eux aussi, en leur temps, ont emprunté ces routes de l’éveil. Aujourd’hui encore, ils veillent à toujours progresser sur leurs propres chemins de vie, à la fois en tant que fraternités conscientes et en tant qu’êtres individualisés.

Car, c’est une autre loi, le chemin de l’éveil ne s’arrête jamais. Mais il est à chaque étape de plus en plus lumineux et léger. Que l’on vive dans telle galaxie ou dans telle autre, sur telle planète ou sur telle autre, quelle que soit notre place dans l’Univers, nous cherchons toutes et tous à grandir en verticalité.  

Notre âme nous y invite. C’est son appel

Et je vois enfin nos consciences supérieures. Certaines sont en train de s’éveiller, d’autres sautillent de joie depuis longtemps déjà. Toutes sont prêtes à accueillir les parties de nous qui les rejoignent, dans l’espoir lucide et lumineux d’une unification pacificatrice retrouvée. Dans l’espoir de l’élargissement de notre conscience dite « ordinaire » quand elle n’est focalisée que sur le matériel.

Nous ne sommes pas seuls et nous sommes tellement aidés, par les êtres décédés, par les êtres d’ailleurs dans l’Univers et par nous-mêmes en premier.

Une invitation à nous pacifier intérieurement

Puis je reviens ici et maintenant, sur cette Terre, dans cette expérience de matière densifiée, au cœur de ces forces opposées qui nous traversent toutes et tous.

Je me connecte à mon âme, ou tout au moins à la dimension la plus élevée de moi à laquelle il me soit possible d’accéder.

Je comprends alors que ces forces opposées ne sont pas à l’extérieur de moi. Elles sont en moi. À moi, à nous, de les intégrer et de les unifier, intérieurement, jusqu’à nous apercevoir qu’il n’y a ni bien, ni mal, mais seulement une expérience pour grandir à nous-mêmes, une troisième voie que nous n’aurions jamais vue, ni imaginée, si nous n’avions pas vécu d’aussi fortes tensions sur la Terre.

Un cadeau pour l’Univers

De la justice des hommes à la réinformation, en passant par les soins à l’autre et la solidarité, les combats d’aujourd’hui sont multiples sur notre planète, à l’image de notre multidimensionnalité d’êtres humains.

Ces combats sont tous nobles.

Il en est un ultime. C’est celui qui nous ramène chez nous, cet endroit de nous-même où on se souvient qui on est véritablement, et où tout est « paix ».

Cela me rappelle cette pensée de sagesse que l’on voit souvent circuler sur les réseaux actuellement. « L’ego dit : Quand tout sera en place, je trouverai la paix. L’âme dit : Trouve la paix, et tout se mettra en place ». Cette loi est valable dans tout l’Univers, de la Terre aux galaxies les plus reculées et les plus éthérées.

Nous, les humains, sur cette planète, sommes aujourd’hui invités à vivre cette loi et à la laisser résonner en nous et à l’infini. C’est comme un cadeau que nous nous faisons à nous-mêmes, et que nous offrons, dans le même temps, à l’Univers.

Ne serait-ce pas cela le rôle de la Terre et de l’humanité aujourd’hui ? Retrouver le chemin qui nous conduit jusqu’à notre âme. N’est-ce pas cela que nous disent les traditions de sagesse et les êtres éveillés, d’ici ou d’ailleurs, d’aujourd’hui et d’hier ? N’est-ce pas cela l’appel de notre âme qui nous invite à la rejoindre, elle qui « est » et qui évolue au-delà de la dualité ?

****

Bienvenue au Grand Conseil Intergalactique

Inclut 33 lois spirituelles pour se repérer sur le chemin de l’éveil.

Livre : 15,50 euros

Ebook : 8,99 euros

Couverture souple, 204 pages

ISBN: 9782322394913

Éditeur : Books on Demand

Date de parution : 07.09.2021

Acheter le livre chez l’éditeur BOD

Laurence Baranski est chercheuse indépendante sur les thèmes du changement, la Vie, la Conscience. Elle est également coach, enseignante et auteure. Elle intègre dans son approche du changement le champ subtil de la conscience.

Sites web :

Share This

Share This

Share this post with your friends!